Les affamés

Alors moi j’ai pas faim mais j’ai froid au pieds

Moi j’ai faaaiiiiim !!!

Ouais nous aussi on a faim … Pitié ma tite dame…

Moi aussi, c’t’affreux… Tu me donnes quelque chose ?

Ben saute ! Saute, j’te dis !

Y a pourtant tout c’qu’il faut, bande de flemmards !

25 réflexions au sujet de « Les affamés »

    1. almanito Auteur de l’article

      Il leur suffirait de plonger mais ils sont tellement habitués aux poubelles qu’ils ne connaissent même pas le goût du poisson ! Je n’en n’ai jamais vu un seul sur l’eau 😉

      Répondre
    1. almanito Auteur de l’article

      J’aime bien me moquer d’eux, ce sont des opportunistes, braillards et voleurs. Quand les mouettes plongent et refont surfaces avec une prise, ils essaient de la leur faucher, aucune dignité ces bestioles 🙂

      Répondre
  1. caroleone

    On les voit bien, ils ne sont pas farouches. La 2e photo est vraiment tordante : on a bien l’impression qu’il crie ça. Ils se sont adaptés à notre mode de vie, quand on trouve la nourriture sans se donner de mal, pourquoi s’en faire ? Je dis toujours au sujet des oiseaux du jardin : pourquoi cultiver son jardin ou partir chasser s’il y a une grande surface à côté ?

    Répondre
  2. Katia

    Excellent, j’adore ton humour 🙂
    Je pense comme Caro, pourquoi aller se mouiller quand on peut trouver sa pitance au sec.
    Les mouettes aussi attaquent les goélands pour leur prendre leur pêche, je l’ai observé et photographié lors de ma dernière sortie 😉

    Répondre
    1. almanito Auteur de l’article

      Jamais vu ça, les mouettes sont minuscules à côté des goélands et ne viennent jamais dans les poubelles, elles 😉 les goélands s’attaquent aussi aux pigeons et même une année à un petit chat sur un balcon (le maître est arrivé juste au bon moment.

      Répondre
  3. MF

    Un peu d’humour va me « requinquailler »! Ainsi parlait un infirmier que j’ai connu autrefois et qui disait aux malades qu’il transportait : vous allez voir, on va vite vous requincailler !

    Répondre
    1. almanito Auteur de l’article

      Je les aime aussi et je ne leur ferais rien de mal. Mais depuis que je les ai vus s’attaquer à des pigeons avec une sauvagerie incroyable, j’avoue que je les trouve moins marrants.
      Ceci dit aucun animal n’atteindra jamais le niveau de barbarie de l’humain.

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s