Un été figé

Un été figé.
Quelque chose de fatigué dans les rues, dans l’atmosphère. Cette ville est triste, ce qu’elle a toujours été dans le fond -les villes et les villages corses ont toujours un côté sombre, mais d’habitude l’été,  il y a toujours un vernis de légèreté et de dynamisme.
Une ombre invisible plane. Incrédule, on fouille les ramures des tilleuls de la place, ou les façades des vieilles maisons, le ciel. On se dit non, c’était un oiseau, un peu de vent dans la moiteur de l’été et on poursuit son chemin, à la recherche d’une image limpide et insouciante comme on cherche une source lorsqu’on a soif.

Et puis soudain des nafirs et des tambours qui explosent de joie, faisant bondir les coeurs. Le rythme lancinant happe les gens qui se rapprochent en dansant malgré eux, même les timides, même les boiteux, ça va de soi.
Ce petit groupe de Marocains tambourinant et trompettant sur cinq, six notes follement joyeuses, accomplit un petit miracle, en quelques secondes on oublie le gris et la lourdeur, on se laisse ensorceler par cette foutue joie de vivre qui revient, bruyante et pétillante.




20 réflexions au sujet de « Un été figé »

    1. almanito Auteur de l’article

      Joli 🙂
      Si, cette année c’est triste, lourd, mais ils ont remis un peu d’espoir dans les rues en quelques notes, on se dit que c’est possible, peut-être, de retrouver un peu de lumière.

      Répondre
  1. Chinou

    Il est heureux que ces jeunes mariés aient pu avoir une fête « presque normale ». Oui, la musique fait du bien au moral. La Corse terre de soleil va très vite retrouver le chemin de la joie de vivre. Ton texte me prend au coeur et m’entraîne dans une ronde festive me faisant presque oublier que je n’irai pas sur mon d’île d’adoption cette année.

    Répondre
    1. almanito Auteur de l’article

      C’était la première fois que j’en voyais, l’instrument est très beau je trouve. D’après mes recherches, le tambour est un bendir. Ca n’a pas duré longtemps mais ça a donné un coup d’énergie à tout le monde 🙂

      Répondre
  2. Marlabis

    Terrible. Je trouve ça terrible ce poids ressenti, heureusement perturbé par une poignée de personnes. Tes photos sont belles et nous permettent de savourer cette légèreté presque surprenante et inattendue.

    Répondre
    1. almanito Auteur de l’article

      A part ce petit moment aucune fête n’est prévue dans la ville, les gens n’ont pas envie.Faut dire que personne ne s’attendait à une telle flambée en plein été.

      Répondre
  3. Quichottine

    Il suffit d’un rien, c’est vrai… et quand ce rien surgit, il devient quelque chose, quelque chose d’important.
    Merci pour la joie retrouvée.
    Passe une douce journée.

    Répondre
    1. almanito Auteur de l’article

      Oui ils ont réveillé un peu tout le monde 🙂
      J suis en rogne contre Canal qui ne laisse aucun choix entre payer ou des cookies, c’est pourquoi je me suis éloignée mais je vais revenir, merci de ton passage en tout cas 🙂

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s