23 réflexions au sujet de « A l’assaut ! »

  1. Dominique

    Marrant, je les ai photographiées il y a quelques jours ces jolies grappes ! Sauf qu’ici elles débutent leur floraison, comme toujours par rapport au sud ! Il n’y a rien que j’aime autant que ces cascades de glycines !

    Répondre
  2. MF

    Ah ces glycines! Robustes et prolifiques, aux multiples variétés, des « lune bleue », des « blanches soyeuses », des « saphirs bleus », des « domino », des « cascade », des « rêve bleu » et même des « Harlequin »….. Et de toutes les couleurs : blanc, bleu, rose, violet… Et parfumées, et gracieuses, elles donnent tout….. et sont pratiquement increvables….

    Répondre
    1. almanito Auteur de l’article

      Les divers confinements ont du bon finalement car les jardiniers de la ville ont oublié l’entretien et tout pousse partout sans retenue, un peu à la sauvageonne. J’ai pris des photos à un autre endroit, c’était des rideaux de glycines jusqu’au sol, comme une pluie. Malheureusement le surplus de lumière a eu raison de mes clichés…

      Répondre
  3. caroleone

    C’est d’une beauté !! Sauvage et sophistiqué en même temps, c’est la magie de la glycine. Elle offre ses grappes comme des dons veloutés et riches en découverte et puis s’en va sans façon à l’assaut de tout ce qui peut se grimper, puissante, une vraie déboulonneuse. Chez nous, je crains que cette année encore ce ne soit pas l’opulence, les fleurs étaient tout juste formées que la neige très glacée est venue recouvrir tous nos petits bourgeons tendres du jardin et les fleurs partent en poussière à présent. Aussi ça fait plaisir de voir les beautés corses

    Répondre
    1. almanito Auteur de l’article

      T’inquiète, elles vont repartir tes fleurs et ton jardin va être splendide encore cette année.
      Ici aussi le froid a refait son apparition et Simonu qui a un blog dont j’ai parlé a vu tous ses semis grillés après tant de soins attentifs, dans l’Alta Rocca. C’est comme ça mais les beaux jours arrivent.

      Répondre
    1. almanito Auteur de l’article

      Un voyou, le terme est juste, j’ai l’impression que c’est un peu comme le mimosa, moins on s’en occupe, plus elle prospère, cette année il y en a partout.

      Répondre
      1. Frog

        Dans mon jardin, une fois les fleurs fanées, c’est « à nous deux ! ». Elle lance ses lianes de partout, cette attila des jardins, et si je m’en vais une semaine, quand je reviens elle a traversé la cabane à outils, grimpé sur tout ce qui vit alentour, traversé le jardin. Une vigueur incroyable !

      2. almanito Auteur de l’article

        C’est limite angoissant, un de ces jours tu vas te réveiller au milieu des lianes dans un parfum divin… Garde un sécateur à portée de main sur ta table de chevet 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s