Derrière les volets clos.

Les choses de la vie

L’inspiration de ce texte m’est venue en regardant ces volets clos. L’auteur du cliché, Gaëtan Calmes était de passage dans notre région au printemps 2016. Mon intrusion dans la chambre a été possible dès qu’il m’a autorisé à publier sa photo en illustration. Texte et image sont intimement liés.
Ce texte est une réédition, encore un sauvetage après avoir intégré ce blog, en mauvais état.

J’étais en train de peindre mes persiennes à lattes comme celles sur la photo, c’est une vraie galère. Celui qui les a inventées a dû être condamné à repeindre tous les volets identiques du purgatoire. Une perpétuité dont il se souviendra, il maudira son invention et ne recommencera plus 😉

Les volets sont fatigués d’avoir battu à tous les vents. Des tonnes d’eau les ont délavés, lessivés puis vieillis. Avec Éole son complice, la pluie a creusé les rides du temps à chaque fil…

Voir l’article original 799 mots de plus

2 réflexions au sujet de « Derrière les volets clos. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s