Sponsored Post Learn from the experts: Create a successful blog with our brand new courseThe WordPress.com Blog

WordPress.com is excited to announce our newest offering: a course just for beginning bloggers where you’ll learn everything you need to know about blogging from the most trusted experts in the industry. We have helped millions of blogs get up and running, we know what works, and we want you to to know everything we know. This course provides all the fundamental skills and inspiration you need to get your blog started, an interactive community forum, and content updated annually.

En rose

Je ne supporte cette couleur que sur les fleurs, ça tombe bien.
Photos prises aujourd’hui. (je dis ça pour ceux qui ont un ciel gris,
histoire de faire envie. Oui je sais, c’est pas bien 😉

Vitamines!

Quand on vous propose de venir cueillir des oranges dans un jardin, vous ne refusez pas, surtout quand le jardin se cache à deux pas de chez vous, derrière les hautes maisons d’une artère agitée et bruyante.
Et puis quand on peut rendre service…
Là vous allez trouver le calme, entendre les petits oiseaux nichés dans des camélias arbustifs en fleur, vous émouvoir devant une touffe de violettes et rater la plupart de vos photos car le soleil qui tape soudain sur la terre froide lève une brume certes charmante mais contrariante.

Vous allez donc cueillir et cueillir en luttant contre les rafales de vent, les doigts gelés, je vous assure que c’est héroïque.

ici ce sont des mandarines
… et là aussi 😉

Et repartir avec une cargaison d’oranges, de mandarines, d’avocats, de pamplemousses, de citrons, plus un bouquet de thym et de romarin, impatients de télécharger toutes ces merveilles car vous ne savez pas encore que presque toutes vos photos sont ratées.

Le maraudeur

J’étais partie d’un bon pas, le coeur léger en cet journée printanière, pour profiter de la nature, bien décidée à profiter de l’herbette tout juste sortie de l’obscurité et des rochers moussus

Bref j’étais prête à m’émerveiller de ces toutes petites choses que la nature offre en attendant les jours meilleurs, un peu genre tralala Perette et le pot au lait, mais sans le pot au lait.

Quand soudain j’ai eu la très désagréable impression d’être suivie.

(Roulements de tambours, musique dramatique)

IL ETAIT LA.

Encore et toujours lui, qui me poursuit partout où je vais, je l’ai déjà maintes fois vu en ville. J’ai tout de suite reconnu sa silhouette de grand malade.
Inquiétant.
Encore en ville, il y a toujours du monde, mais là… j’étais seule!

(Roulement de tambours redoublant d’intensité)

Avant de fuir j’ai réussi à faire 2 clichés et demain je vais porter plainte.